Skip to content

▷ Bonnes pratiques dans le secteur des food trucks

Imaginez que vous n’avez pas d’autre patron que vous-même, que vous gagnez bien votre vie et que vous travaillez aux heures que vous voulez. C’est la vie d’un vendeur de camions de nourriture. Mais attention aux pièges qui peuvent être source de frustration et réduire les bénéfices.

Posséder un food truck peut être une entreprise gratifiante et rentable. Outre les avantages financiers, posséder un food truck vous permet également d’exercer votre créativité et votre amour de la préparation des aliments.

Cependant, de nombreux propriétaires de food trucks peuvent trouver leur activité accablante et source de frustration. Les propriétaires peuvent également ne pas générer les bénéfices qu’ils avaient initialement prévus. Dans de nombreux cas, les bénéfices souffrent du fait qu’ils ne suivent pas les meilleures pratiques de la propriété des food trucks.

Suivez les tendances

Les propriétaires de food trucks actifs dans l’industrie culinaire doivent suivre les dernières tendances. Au fil du temps, le monde voit évoluer les attitudes à l’égard de la santé, de l’environnement et de la communauté. Tous ces changements d’attitude peuvent affecter votre activité de food truck.

Parmi les exemples de tendances alimentaires en 2018, citons les aliments qui favorisent la santé intestinale, l’utilisation du poivre timut du Népal, ainsi que les protéines d’origine végétale. Les emballages respectueux de l’environnement sont une tendance que de nombreux food trucks font l’erreur d’ignorer.

Prenez un peu de temps chaque semaine pour vous familiariser avec les dernières tendances et déterminer celles qui s’appliquent à votre entreprise. Si vous adhérez aux dernières tendances, vous aurez un avantage considérable sur vos concurrents.

Restez organisé

Imaginez que vous soyez engagé pour organiser un événement public et que vous ne vous présentiez pas parce que votre camion de nourriture est tombé en panne. Si vous ne vous organisez pas correctement, des échecs catastrophiques comme celui-ci peuvent se produire.

L’organisation se résume à la coordination des activités de préparation des aliments, à l’établissement de listes de tâches, à l’élaboration de calendriers, à la planification et à l’obtention de systèmes de secours, à la gestion efficace du temps et à la rationalisation des activités de votre personnel.

L’optimisation des camions alimentaires est un processus multidimensionnel qui doit faire partie intégrante de vos activités quotidiennes.

Commercialisez votre Food Truck

L’un des avantages de posséder un Food Truck est que le véhicule lui-même est une publicité mobile plus grande que nature.

Cependant, votre camion ne doit pas être votre seule publicité. Si vous êtes dans l’industrie alimentaire, utiliser l’attrait visuel des aliments que vous servez est essentiel, en particulier sur les plateformes de médias sociaux comme Instagram.

Si vous opérez dans une zone spécifique, veillez à cibler les habitants de la région avec des annonces sur les médias sociaux. Lancez un site web avec un blog pour générer du trafic sur les moteurs de recherche à partir des personnes qui prévoient de visiter votre ville.

La communication est une autre méthode de marketing précieuse. En publiant vos plats du jour, votre emplacement, vos heures d’ouverture ou vos événements publics sur Twitter ou Facebook, vous attirerez des adeptes fidèles à votre Food Truck.

Assurez-vous que vous respectez toutes les exigences légales

En tant qu’exploitant d’un camion-restaurant, vous devez démontrer que vous êtes en conformité avec toutes les réglementations de la ville, ainsi qu’avec les lois pertinentes de l’État. Ces exigences se résument à la sécurité sanitaire, aux licences d’exploitation, aux règles de zonage et de stationnement.

De nombreuses réglementations et lois s’appliquent, et elles diffèrent d’une ville à l’autre et d’un État à l’autre. La plupart de ces réglementations sont destinées à promouvoir la sécurité du grand public et à garantir que les produits que vous vendez sont de la plus haute qualité.

Pour plus d’informations sur les lois qui s’appliquent à votre ville, contactez votre conseil municipal ou l’administration compétente de votre municipalité ou de votre ville. Prenez le temps de vous assurer que vous disposez de toutes les licences, identifications, permis et enregistrements requis.

  • Établissement agréé, dans le cas de la commercialisation de produits prêts à l’emploi.
  • Un système d’identification des lots et des fournisseurs.
  • Respectez les lois sanitaires de votre communauté autonome ou de votre municipalité.
  • Informer les clients des allergènes contenus dans les produits, ou des éventuelles contaminations dans le processus d’élaboration du produit à offrir.

Enfin, en termes d’exigences légales, vous devez respecter les mêmes réglementations que celles qui s’appliquent aux restaurants ordinaires, posséder une licence de manipulateur d’aliments, être enregistré auprès de la sécurité sociale et être à jour de l’assurance responsabilité civile.